Quelque chose de Corée du Sud : un guide sur l’identité coréenne

Quelque chos de Corée du Sud Elise Ducamp
© Morgane Roy

Si vous vous apprêtez à voyager en Corée du Sud ou que vous vous intéressez de près à ce pays, il est fort possible que vous ayez songé à vous procurer des livres à ce sujet. Je vous propose justement de découvrir l’ouvrage « Quelque chose de Corée du Sud » de Élise Ducamp sorti le 26 août 2019. Dans cet article, je vous parlerai aussi de l’application Mapstr, la grande nouveauté de cette deuxième édition. 

A propos de l’auteure

Cet ouvrage est le premier de la collection « Quelque chose de » de la maison d’édition indépendante Nanika. L’auteure, Élise Ducamp, a fondé cette maison d’édition suite à son premier voyage de 11 mois en Corée du Sud. Cette auteure française est éditrice de métier et se passionne pour les cultures asiatiques. C’est l’une des raisons pour laquelle elle débarque en 2016 en Corée du Sud. Lors de ce voyage, elle fait face à ce qu’on appelle un « choc culturel ». Elle décide alors d’en apprendre plus sur ce pays et sa culture afin de mieux la comprendre.

Quelque chose de Corée du Sud : un guide pas comme les autres

Comment a été fondée la Corée ? Qu’est-ce que le jeong ? Que prie-t-on en Corée ? Quelles sont les bonnes manières à tables ? Qu’est-ce que la T-Money ? Ce sont autant de questions auxquelles Quelque chose de Corée du Sud vous apporte une réponse.

Cet ouvrage n’est pas un simple guide touristique avec seulement des bonnes adresses et quelques informations sur la Corée du Sud. L’auteure a voulu aller plus loin : ce livre est une découverte de l’identité coréenne. Quelque chose de Corée du Sud est divisé en 5 grands chapitres. Je vais vous en parler un peu plus en détails maintenant.

Histoire et traditions

Dès les premières pages, nous plongeons directement à la découverte de l’histoire de la Corée et de son passé. L’auteure parle des évolutions du pays à travers ses différentes périodes et évoque des moments de l’histoire qui ont transformé à jamais la Corée et sa société.

Elle s’exprime également sur plusieurs éléments qui font partie intégrante des traditions coréennes comme par exemple le dol et des sujets beaucoup plus profonds et complexes comme le jeong. Dans les livres que j’ai achetés sur la Corée du Sud, j’ai rarement lu des informations à ce sujet.

Je trouve que dans ce premier chapitre, Élise Ducamp répond aux premières questions que l’on peut se poser lorsque l’on commence à découvrir à la Corée du Sud. Un chapitre bien plus que nécessaire à lire si vous vous intéressez à ce pays.

Art et culture

L’architecture, la littérature, l’art, la musique et le cinéma : voici les thèmes principaux de ce deuxième chapitre. Élise Ducamp prend le temps d’analyser plusieurs aspects importants de l’art et de la culture coréenne.

Quelque chos de Corée du Sud éditions Nanika
© Morgane Roy

Kimchi et Soju :

Vous êtes peut-être déjà au courant, mais manger est quelque chose de très important pour les coréens. Pour vous dire, l’auteure a dédié un chapitre entier à ce sujet ! On y découvre par exemple des plats typiques coréens, mais aussi les bonnes manières à table : bien utile à connaître, si vous souhaitez faire un voyage.

Religions et croyances

Quelles sont les croyances des coréens ? L’auteure réponds à cette question dans le chapitre religions et croyances. Elle commence par aborder la religion d’origine de la Corée et nous parle, entre autres, du confucianisme (plus considéré comme une philosophie de vie) qui a beaucoup façonné la société coréenne.

La Corée au quotidien

Après avoir pris le temps d’analyser plusieurs aspects de la société coréenne comme ses traditions, sa culture, son passé… Élise Ducamp évoque dans ce dernier chapitre, de certains aspects de la culture coréenne plus récents.

L’auteure aborde également des sujets qui pourraient bien vous être utiles lors d’un voyage en Corée du Sud. Enfin, elle s’exprime aussi sur certaines problématiques auxquelles les coréens sont maintenant confrontés.

Quelque chose de Corée du Sud
© Morgane Roy

Un portrait de la société coréenne

Quelque chose de Corée du Sud à travers ces différents sujets, dresse un portrait de la société coréenne : On y découvre les traditions et la culture coréenne, mais également les modes de pensées des coréens et toutes ses particularités qui font de la Corée du Sud un pays unique. L’auteure, n’oublie également pas mentionner certaines zones d’ombres du pays.

Tout au long de la lecture, Élise Ducamp n’hésite pas à nous recommander des livres et à nous proposer des liens afin d’approfondir notre connaissance sur certains sujets. Ce livre nous pousse donc à en découvrir plus sur la Corée du Sud et à aller plus loin dans nos recherches.

Vous y trouverez de temps en temps des informations dans ces 5 chapitres dit un peu plus « pratiques » et à connaître si vous souhaitez voyager dans ce pays. Enfin, je ne peux pas parler de ce livre sans faire l’impasse sur les belles photos  et illustrations que l’on peut découvrir tout le long de la lecture et qui nous aident parfois à comprendre mieux certains points abordés dans le livre.

mapstr édition nanika

Plus de 300 bonnes adresses à découvrir avec l’application Mapstr

Si vous recherchez tout de même des bonnes adresses pour un futur voyage en Corée du Sud, l’auteure a tout pensé avec cette nouvelle édition. En effet, si vous vous procurez le livre, vous aurez accès gratuitement à une carte avec plus de 300 adresses et bons plans testés par l’auteure à Séoul et dans d’autres villes en Corée du Sud.

Pour vous dire un petit peu comment ça fonctionne : Téléchargez l’application Mapstr (disponible sur Android ou iOS) et inscrivez-vous. Ensuite, scannez le QR code ou entrez l’adresse inscrite dans le livre. Suivez après toutes les instructions pour accéder à la carte.

Je n’ai pas pu voir la carte dans Mapstr, mais je trouve en tout cas que c’est une très bonne idée d’avoir choisi de proposer des bonnes adresses avec cette application. J’ai par contre testé l’application et je trouve que son format est intuitif et c’est très pratique d’avoir toutes les adresses dans une seule application !

Mon avis sur le livre :

J’ai apprécié la lecture de ce livre du début à la fin. Je le trouve clair et à la portée de tout le monde. Des passages du livre m’ont fait sourire et m’ont aussi rappelé des souvenirs de mes voyages en Corée du Sud.

Ce livre est une belle entrée en matière pour découvrir la société coréenne et son mode de fonctionnement. J’aurais bien voulu l’avoir entre les mains lorsque j’ai commencé mes études ! De plus, cela fait maintenant des années que je m’intéresse à ce pays et ce livre m’a quand même apporté quelques informations.

Je recommande cet ouvrage en particulier pour les personnes qui veulent découvrir la Corée du Sud que ce soit dans le but d’y faire un voyage, tout simplement par passion ou pourquoi pas pour les personnes qui vont commencer des études en lien avec la Corée du Sud.

 

Disclaimer : Ce livre m’a gracieusement été offert dans le cadre d’une collaboration avec les Editions Nanika. Toutes les opinions exprimées dans l’article sont 100% miennes.

Informations pratiques :

Titre : Quelque chose de Corée du Sud
Editeur : Editions Nanika
Auteur : Élise Ducamp
Photographie : Morgane Roy
Illustration : Fanny Liger
Nombre de pages : 204 pages
Date de parution : 26 août 2019
Où l'acheter : Sur le site des Editions Nanika

Quelque chose de Corée du Sud
© Morgane Roy
Vous avez aimé l'article ? N'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest ou à le partager sur les réseaux sociaux !