Prison de Seodaemun : un musée émouvant à Séoul

Aujourd’hui, je vous emmène à la visite du Seodaemun Prison History Hall. Il s’agit d’un musée qui a la particularité de se trouver au sein même de la prison Seodaemun. C’est un lieu où des résistants Coréens ont été enfermés, car ils se sont battus pour l’indépendance de leur pays, lors de la colonisation japonaise.

La prison Seodaemun : présentation du lieu

La prison ouvre en 1908, sous le nom de Gyeongseong Gamok (경성감옥), lorsque la Corée était sous le protectorat japonais (1905-1910). Dans cette prison se trouvaient de nombreux indépendantistes Coréens, qui ont été torturé, mais aussi tué, pendant la période de protectorat et lors de colonisation japonaise (1910-1945).

Par la suite, la prison est restée ouverte jusqu’en 1987 et de nombreux militants pour la démocratie ont également été enfermés.

La prison ré-ouvre en 1998, mais cette fois-ci en tant que musée.

seodaemun prison history hall

Visite de la prison Seodaemun :

Je vais vous présenter dans cet article quelques bâtiments et endroits que j’ai visité au Seodaemun Prison History Hall.

Salle d’exposition du musée :

Lorsque vous arrivez devant la prison, vous faites face à un grand bâtiment avec des murs de briques rouges… Il s’agit maintenant de la salle d’exposition du musée.

Dans ce bâtiment, on découvre en premier à travers des photos, des objets et une vidéo, l’histoire de la prison de Seodaemun, mais aussi de la colonisation japonaise. Grâce à une maquette, on peut également voir l’étendue de la prison lorsqu’elle avait été construite. Aujourd’hui, il ne reste seulement qu’une partie des bâtiments de la prison.

prison seodaemun maquette
prison seodaemun salle d'exposition

L’histoire des indépendantistes Coréens :

Lors de la suite de la visite, nous en découvrons plus sur les résistants Coréens qui ont été enfermés à la prison de Seodaemun et sur les mouvements d’indépendance qu’ils ont menés. On entre également dans une salle avec de nombreuses photos d’indépendantistes qui ont été emprisonnés. C’est poignant à voir.

prison seodaemun salle d'interrogatoire

Une salle avec des scènes de reconstitution

Lorsque l’on entre dans cette partie du musée, on se retrouve complètement immergé dans l’histoire de cette prison et sur l’horreur que ces personnes ont pu vivre. On peut notamment y voir la reconstitution d’une scène d’interrogatoire et de torture.

seodaemun prison

Bâtiment de la prison centrale : la vie en prison

Nous entrons après dans un l’ancien bâtiment de la prison centrale. On peut, entres autres, en apprendre plus sur les conditions de vie des prisonniers avec leurs emplois du temps, les différentes tenues de prison, leurs repas…

prison seodaemun couloir

Bâtiment de la prison n°11 et 12 :

Dans la suite du musée, nous nous retrouvons dans les bâtiments où se trouvaient les cellules des prisonniers. Dans le bâtiment de la prison n°11, on peut également entrer dans une cellule.

prison seodaemun statue

Prison des femmes :

Au sein de la prison de Seodaemun, de nombreuses femmes militantes ont également été enfermé à partir de 1918. On peut accéder à un bâtiment où se trouvait leur cellule.

On en apprend notamment plus sur Yu Gwan-sun, une lycéenne qui a participé au Soulèvement du 1er Mars (3.1 만세 운동) en 1919. Elle a été torturée jusqu’à sa mort en 1920.

prison seodaemun seoul

L’extérieur de la prison de Seodaemun :

A l’extérieur, on peut observer d’autres bâtiments qui se trouvaient dans la prison. Sur la photo ci-dessus, on peut apercevoir un bâtiment où les malades de la lèpre étaient mis en isolement. Je ne l’ai pas pris en photo, mais il est également possible de voir le bâtiment où les prisonniers étaient exécutés.

seodaemun prison gyeokbyeokjang

On y découvre également une structure appelée Gyeokbyeokjang (격벽장). C’est à cet endroit que les prisonniers pouvaient faire un peu d’exercice. Dans chaque lignée, il y avait un prisonnier afin qu’il soit plus facilement surveillé.

prison seodaemun corée du sud

Conclusion :

Je me suis rendue deux fois à la prison de Seodaemun et à chaque visite, je suis ressortie chamboulée.

C’est un lieu qui a une ambiance pesante. Mais il faut vraiment le visiter. Tout d’abord, pour ne jamais oublier ce qui s’est passé, mais aussi pour en apprendre plus sur la Corée et son histoire. 

Avez-vous déjà été visiter le Seodaemun Prison History Hall ? Si oui, n’hésitez pas à nous parler de votre expérience dans les commentaires. Et si vous avez des questions, vous pouvez également me les poser, j’essaierai de faire de mon mieux pour y répondre.

Plus d’informations :
Seodaemun Prison History Hall (서대문형무소역사관)
Site officiel (en anglais) : ICI
Tarif adulte : 3000 wons
Horaires : 09:30-18:00 (Mars à Octobre) et 09:30-17:00 (Novembre à Février). Fermé lors de certains jours fériés.
Adresse : 서울특별시 서대문구 통일로 251 독립공원
Comment s’y rendre en métro ? Prendre la ligne 3 et s’arrêter à la station de Dongnimmun (독립문역). Emprunter ensuite la sortie 5.
Naver Map : La carte
Google Map : 
prison Seodaemun musée séoul prison Seodaemun musée
Notez cet article
Vous avez aimé l'article ? N'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest ou à le partager sur les réseaux sociaux !

Sora

Mélissa ou de son pseudo Sora est la créatrice et rédactrice de Hello La Corée ! C'est un blog où elle raconte ses aventures en Corée du Sud et elle écrit également des articles sur les cosmétiques coréens.

Laisser un commentaire