Bilan de mon semestre d’échange en 2017

La fin de l’année 2017 arrive, je me suis dit qu’il était donc temps de faire le bilan du semestre d’échange que j’ai fait en Corée du Sud dans le cadre de ma dernière année de master.

Je suis arrivée le dimanche 20 Février 2017 et je suis repartie en France le samedi 15 Juillet 2017, soit un séjour d’environ 5 mois. C’était le deuxième voyage que je faisais dans ce pays, en effet, j’étais également partie deux mois et demi en 2015 pour y étudier le coréen à Sungkyunkwan University.

Pour cette année, j’ai fait le semestre d’échange avec Hankuk University Of Foreign Studies dans la ville de Séoul. J’y ai suivi des cours de coréen et un cours d’application.

Avant de faire mon bilan complet, j’ai tenté de faire une petite vidéo pour cet article avec quelques séquences que j’ai filmé tout le long de mon séjour…

L’université

Je ferai sans doute plus tard un article plus détaillé sur HUFS mais je voulais en parler ici de manière plus personnelle. Pour la petite histoire, ce n’était pas mon premier choix d’université mais je n’étais pas trop déçue car des amis coréens m’avaient dit du bien de cette université pour y étudier le coréen. Et c’était mon objectif pour ce semestre : Progresser en coréen et me sentir prête pour pouvoir passer le TOPIK niveau 3 ou 4.

Malheureusement, j’ai « raté » le test de placement au début du semestre tout simplement à cause du stress. Malgré un autre test, cette fois-ci réussi avec un autre professeur et après une discussion avec un de mes professeurs qui m’enseignait le coréen en France (qui me disait que ce serait mieux pour moi effectivement de changer de niveau), la première personne qui m’avait fait passer le test a refusé de me faire changer de niveau…

Après en avoir discuté avec des élèves, je n’étais pas la seule dans ce cas. Mais en y réfléchissant, ça peut se comprendre.  J’ai dû faire avec mais j’appréhendais un peu car je ne savais pas si j’allais pouvoir progresser. Pour le côté positif des choses, je me suis dit que j’allais pouvoir réviser les bases et les maîtriser à 100%.

Le bilan est que la méthode d’enseignement est vraiment très bien dans cette université,  j’ai pu réviser mais je n’ai pratiquement rien appris de nouveau en ce qui concerne la grammaire et le vocabulaire.  D’un autre côté, j’ai eu plus de temps pour parler avec des coréens et des étrangers en coréen et là j’ai vu une véritable progression. Je me sens beaucoup plus à l’aise pour parler et je peux facilement discuter de sujets assez divers avec des personnes.

Le cours d’application, sans entrer dans les détails, était bien et j’ai vraiment aimé le fait d’intégrer une classe avec des coréens. C’était vraiment une expérience enrichissante.

La vie en Corée et les rencontres

Concernant la vie en Corée du Sud, comme pour mon premier voyage, j’ai adoré passer ces quelques mois dans ce pays et je dois vous dire que le retour en France a été un peu dur… Côté rencontre par rapport à 2015, j’ai parlé à plus de monde et me suis fait plus d’amis. Il y a beaucoup de personnes que je n’oublierai jamais et grâce à elle, le séjour s’est encore mieux passé et restera une expérience inoubliable.

Voilà pour ce petit bilan. Je suis très contente de ce semestre  et j’espère en 2018 pouvoir retourner en Corée du Sud, croisons les doigts !

J’en profite pour vous dire que pour le site, il va y avoir de nouveaux articles sur le thème de « Visiter la Corée du Sud » et je vais également écrire des articles un peu plus « pratique » pour vous aider à préparer votre voyage dans ce pays, sur la beauté/mode mais aussi des articles si vous souhaitez apprendre le coréen. J’espère que ces nouveautés vous plairont.

Au niveau de l’organisation, je vais essayer de poster deux articles par semaine, le mardi et le vendredi…J’espère pouvoir m’y tenir !

Sur ce, je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année et je vous dis à très vite !

Partager

Sora

Mélissa ou de son pseudo Sora est la créatrice et rédactrice de Hello La Corée ! C'est un blog où elle raconte ses aventures en Corée du Sud et elle écrit également des articles sur les cosmétiques coréens.

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour ! Tout d’abord merci beaucoup pour ces explications de ton séjour. J’aimerais te poser quelques questions si cela ne te dérange pas. 🙂

    Je suis lycéenne (en seconde) et j’aimerais après le bac rejoindre l’Université d’Hankuk afin d’étudier le coréen et l’anglais (je souhaite devenir traductrice-interpète dans ces deux langues, en y rajoutant évidement le français). Cependant il y a une zone de floue que je n’arrive pas à éclaircir ; doit-on forcément passer par un programme d’échange (et donc s’inscrire avant cela dans une université française) ou bien est-il possible de s’inscrire directement à l’Université Hankuk pour un programme de licence, puis master, complet ? J’ai beau faire de recherches, je ne trouve pas de réponce à cette question.

    En tout cas j’espère de tout cœur que tu puisse y retourner cette année (et peut-être l’année d’après encore). Merci énormément si tu as réponse à ma question.

    Cordialement,
    Laurie

    1. Bonsoir Laurie,

      Je te remercie pour ton message.
      Oui, il est tout à fait possible de s’inscrire directement à HUFS pour faire une licence et un master. Voici plus d’explications pour la licence par exemple : ICI.

      Comme tu le constateras, il faut déjà avoir un bon niveau en anglais et en coréen pour pouvoir faire une licence dans l’université. Dans le cadre d’une première année de licence, il faut avoir le TOPIK niveau 3 ou plus (ou bien avoir une certification qui montre que tu as réussi le niveau 4 ou plus dans un institut de langue coréenne en Corée du Sud). Ils peuvent également te faire passer un test directement à l’université (je pense qu’il faut obtenir l’équivalent du niveau 3 au TOPIK). Il faut également que tu démontres que tu as aussi un bon niveau en anglais (avec par exemple le TOEFL).

      Je pense donc que si tu souhaites étudier à HUFS pour y faire une licence et un master, en ce qui concerne le coréen, ce serait peut-être une bonne idée de suivre par exemple 1 an des cours de coréen pour obtenir au minimum le TOPIK 3 (plus d’informations ICI).

      Après, il faut prendre en compte aussi qu’il y a des frais de scolarité assez élevé, mais il existe tout de même des bourses pour les étudiants étrangers.

      Je connaissais une Française qui faisait une licence dans une université à Séoul. Avant de faire ça, elle avait passé un an aux Etats-Unis et cela l’avait aidé à intégrer l’université (car les cours qu’elle avait choisi était en anglais). Côté finance, elle avait réussi (si je me souviens bien) à obtenir une bourse, mais elle avait quand même dû faire un emprunt pour financer ses études.

      En tout cas c’est tout à fait possible et HUFS est un bon choix à mon avis si tu souhaites devenir traductrice-interprète et étudier dans une université coréenne.

      Après, durant tes années de lycée, essaie de t’investir au maximum dans tes cours (et d’avoir de bons résultats) et pourquoi pas aussi d’essayer de participer à des projets scolaires, mais aussi extra-scolaires (ça pourrait être un avantage).

      J’espère également de tout cœur que tu pourras réaliser ton projet :).

      Sinon, merci. Je n’ai pas pu encore retourner en Corée mais je vais essayer l’année prochaine !

      Cordialement,
      Sora.

      Ps : Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à me recontacter.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :