Changgyeonggung : visite du palais à Séoul

changgyeonggung

Changgyeonggung est un palais qui se trouve dans l’arrondissement de Jongno-gu, en plein cœur de Séoul. Ce lieu est connu pour détenir la plus ancienne salle de trône de Corée, ainsi que pour son histoire…

Dans cet article, il me semble important de commencer par vous parler de l’histoire du palais. Je vous ferai ensuite découvrir plusieurs points d’intérêt que l’on peut voir au sein de Changgyeonggung. Le tout sera bien sûr complété par des informations pratiques pour vous aider, si vous souhaitez vous y rendre !

Histoire de Changgyeonggung

Remontons le temps jusqu’en 1418, lors de la période de Joseon, où le roi Sejong (1397-1450) fait construire le palais pour son père le roi Taejong (1367-1422) qui venait d’abdiquer. À cette période, le palais s’appelait Suganggung (수강궁). Quelques années après sa construction, lors du règne du roi Seongjong (1457-1494), le palais est agrandi pour trois reines. Les travaux prennent fin en 1484 et à cette occasion, le palais est renommé Changgyeonggung (창경궁).

Le palais connaît plusieurs péripéties par la suite : tout d’abord, il subit des dégâts au cours d’un incendie lors de l’invasion japonaise du nom de Imjinwaeran (1592-1598). Il finit par être reconstruit en 1616. Le palais Changgyeonggung connaît ensuite quelques années de répit et beaucoup de reines et de concubines y résident.

Le palais est malheureusement également connu pour la tragique histoire du Prince Sado (1735-1762). Son père, le roi Yeongjo (1694-1776), le condamne et le fait enfermer dans un coffre en bois. Il décédera 8 jours plus tard. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette histoire, je vous conseille de voir le film « The Throne ».

En 1830, Changgyeonggung connaît un nouvel incendie. Il fut reconstruit 4 ans plus tard. Mais l’histoire du palais ne s’arrête pas là… En effet, en 1909, lorsque la Corée était sous protectorat japonais, le palais est transformé en parc et sera renommé Changgyeongwon (창경원) en 1911. Plus précisément, un zoo, ainsi qu’un jardin botanique y sont construits.

Quelques décennies plus tard, le gouvernement décide de remettre le palais dans son état d’origine. Les travaux débutent en 1983 et terminent en 1986.

Que peut-on voir au palais Changgyeonggung ?

Je vais maintenant aborder dans cette partie certains points d’intérêt que vous pouvez découvrir lors de votre visite au palais Changgyeonggung.

Honghwamun (홍화문) : lieu de rencontre entre le roi et le peuple

Commençons la visite du palais avec sa porte d’entrée principale qui se nomme Honghwamun. Elle est construite pour la première fois en 1484. Suite à l’invasion japonaise « Imjinwaeran » (1592-1598) dont je vous ai parlé plus tôt, la porte est reconstruite en 1616.

Honghwamun fut un lieu de rencontre entre le roi et le peuple. Tout d’abord, le roi Yeongjo (1694-1776) y rencontra la population afin de recueillir leur avis sur une loi qu’il souhaitait mettre en place en 1750.

Un deuxième événement marquant se déroula à Honghwamun : le roi Jeongjo (1752-1800)  s’y rend pour célébrer le 60e anniversaire de sa mère décédée. À cette occasion, il distribue du riz au peuple.

Myeongjeongmun (명정문)

Après avoir traversé le pont Okchongyo (옥천교), nous faisons face à une porte du nom de Myeongjeongmun. Elle a connu le même sort que Honghwamun : elle est détruite lors de l’invasion japonaise (1592-1598) et est reconstruite par la suite.

Palais de Changgyeonggung

Myeongjeongjeon (명정전), la plus ancienne salle du trône de Corée

Après avoir traversé les deux portes, nous entrons dans la cour et nous pouvons apercevoir la plus ancienne salle du trône de Corée. Elle a été construite en 1484. C’est à cet endroit que se déroulait de grands événements comme par exemple des réceptions pour accueillir les émissaires étrangers.

Cependant, comme les bâtiments dont je vous ai parlé plus tôt, Myeongjeongjeon fut aussi détruite lors de Imjinwaeran (1592-1598). Elle est donc reconstruite en 1616 et échappe en 1830 au deuxième incendie du palais. C’est une occasion unique de pouvoir découvrir l’architecture des salles du trône de l’époque !

myeongjeongjeon à changgyeonggung

Sungmundang (숭문당)

Lors de votre balade, vous risquez de tomber sur le bâtiment Sungmundang : il était principalement utilisé comme salle d’étude par le roi et c’est aussi un endroit où il discutait des affaires politiques avec ses hauts fonctionnaires. L’année de sa construction est inconnue, mais Sungmundang est reconstruit en 1834, suite à l’incendie de 1830.

Palais changgyeong séoul

Haminjeong (함인정)

A l’origine, un bâtiment du nom de Inyangjeon (인양전) fut construit en 1484, mais suite à l’invasion japonaise (1592-1598), il est entièrement détruit. A la place, il reconstruiront en 1633, un nouveau bâtiment du nom de Haminjeong. Malheureusement, il n’a pas été épargné lors d’un incendie qui a eu lieu en 1830.

Changgyeonggung Séoul

Hwangyeongjeon (환경전)

Hwangyeongjeon était utilisé comme quartier résidentiel par les rois ou les princes. Il fut reconstruit en 1834.

Changgyeonggung Séoul Corée du sud

Gyeongchunjeon (경춘전)

Ce pavillon servait de quartier résidentiel pour les reines. La reine Insoo (1437-1504) est la première femme à vivre à Gyeongchunjeon. De plus, les rois Jeongjo (1752-1800) et Heonjong (1827-1849) sont nés à cet endroit.

Palais Changgyeonggung Séoul Corée du Sud

Yeongchunheon (영춘헌) et Jibbokheon (집복헌)

Yeongchunheon et Jibbokheon sont deux bâtiments qui sont reliés ensemble. Ils sont détruits par l’incendie de 1830 et reconstruit 4 ans plus tard.

Changgyeonggung palace seoul south korea

Près de Yeongchunheon et Jibbokheon, vous devrez apercevoir un grand escalier : il vous emmène dans une autre partie du palais. Lorsque vous êtes en haut de ces escaliers, en vous tournant, vous pourrez admirer en hauteur quelques édifices du palais

Angbuilgu (앙부일구)

Après avoir un peu marché, vous devriez rapidement apercevoir un cadran solaire du nom de Angbuilgu . C’est une invention qui date de 1434.

Chundangji (춘당지)

En continuant votre promenade, vous pourrez découvrir un étang qui est en deux parties du nom de Chundangji . À l’origine, le grand étang était un endroit où il y avait une rizière entretenue par les rois. Cependant, en 1909, les Japonais y construisent un étang. L’étang Chundangji fut restauré en 1986 dans un style traditionnel coréen.

N’hésitez pas à faire une pause et à vous poser sur les bancs qui se trouvent près de l’étang :  avec la forte chaleur, c’est très agréable en été !

L'étang Chundangji à Changgyeonggung

Daeonsil (대온실) : une serre au sein de Changgyeonggung

En 1909, les Japonais construisent également un jardin botanique au sein du palais. Daeonsil a subi des travaux de restauration et a réouvert au public en novembre 2017. On peut y découvrir plusieurs espèces et variétés de plantes. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le visiter, mais dès que je l’aurais fait, je vous posterai des photos !

Mon avis sur le palais Changgyeonggung :

Le palais Changgyeonggung est l’un de mes palais préférés. Lors de mon premier voyage, c’est le premier palais que j’ai visité et il m’a fait une forte impression. Je vous conseille de vous y rendre si vous souhaitez visiter un palais dans la capitale. Vous pouvez également facilement visiter après le palais Changdeokgung qui se trouve à côté.

Comparé par exemple à Gyeongbokgung, le palais a moins de visiteur, c’est donc toujours plus agréable pour déambuler. De plus, il y a un très joli parcours à faire et la partie du palais vers l’étang est agréable en été.

Si vous avez des questions à propos de Changgyeonggung, n’hésitez pas à me demander ! Et pour les personnes qui ont déjà visité le palais, faites-nous part de votre expérience dans les commentaires !

Informations Pratiques sur Changgyeonggung

  • Quels sont les jours et horaires d'ouverture ?

Ouvert de 9 heures à 21 heures (dernière admission à 20 heures). Le palais est fermé tous les lundis. Les horaires du palais ont été changées en 2019 afin que le public puisse voir de nuit toute l’année le palais.

  • Quel est le prix du ticket d’entrée ?

Tarif adulte (19 à 64 ans) : 1000 won – Tarif enfant (7 ans à 18 ans) : 500 won

Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans,  les personnes qui ont 65 ans et plus, les personnes qui portent un Hanbok et lors de la journée de la culture (dernier mercredi de chaque mois).

  • Visites guidées 

Visites guidées gratuites (mais il faut payer le ticket d’entrée) en anglais du mardi au dimanche à 11 heures et à 16 heures.

  • Site officiel 

Site officiel de Changgyeonggung (en anglais)

Comment se rendre à Changgyeonggung ?

  • Adresse 

185 Changgyeonggung-ro, Waryong-dong, Jongno-gu, Seoul, Corée du Sud (서울 종로구 창경궁로 185 창경궁)

  • S’y rendre en métro :

Prendre la ligne 4 et s’arrêter à la station Hyehwa (혜화역). Prendre ensuite la sortie 4 et marcher environ 11 minutes. Itinéraire de la station jusqu’à Changgyeonggung sur Naver Map.

  • S’y rendre en bus :

Prendre le bus n° 100, 102, 104, 106, 107, 108, 140, 143, 150, 151, 160, 162, 171, 172, 272, 301, 710 ou 6011 (ce dernier bus est un bus limousine de l’aéroport) et s’arrêter à l’arrêt Changgyeonggung Palace Seoul National Univ. Hospital (창경궁•서울대학교병원). Carte de l’arrêt de bus sur Naver Map (en coréen) ou sur Google Maps.

  • La carte de Changgyeonggung

Que faire aux alentours du palais ?

changgyeonggung palace palais changgyeonggung
Vous avez aimé l'article ? N'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest ou à le partager sur les réseaux sociaux !